Claap
fise montpellier

Montpellier parmi les villes les plus hipster de France

Un classement établi par le site generationvoyage.fr place la capitale héraultaise à la 10e place des villes de plus de 150.000 habitants les plus hipster de France.

Pour qu’une ville soit référencée dans le classement, le « hipster’o’mètre » prend en compte le nombre d’établissements dit « hipster » dans la ville, tels que le nombre de restaurants vegan, de coffee shops, de salons de tatouage, de boutiques vintage et friperies.

Bordeaux se démarque et se retrouve devant la capitale pour obtenir la première place française de ce classement ! Lille occupe le pied du podium avec sa 3ème place. Puis Lyon(4e), Toulouse (5e) et Grenoble (6e); viennent ensuite Nantes (7e) et Rennes (8e) quasiment ex-aequo. Les dernières places du top 10 se partagent entre deux villes du bassin méditerranéen avec Nice (9e) et Montpellier (10e).

C’est quoi le mode Hipster ?

Ce phénomène de mode est apparu dans les années 2000 à Brooklyn. Selon le site generationvoyage.fr – guide de voyage en ligne indépendant, fondé à Montpellier, le mot désigne “une population anti-conformiste, désireuse de créer un nouvel état d’esprit, différent de la culture mainstream. Soucieux d’adopter une mode éthique, il refuse de céder au consumérisme”. Entre inspirations vintage et allure désinvolte, le look hipster se veut à contre-courant d’une mode mainstream.

Lunettes carrées « Wayfarer », chemise à carreaux, jean slim, pédalant pieds nus dans ses mocassins sur un « fixie » (vélo à pignon fixe)… vous venez donc de croiser le parfait stéréotype du hipster dans les rues de Montpellier.

– PUBLICITÉ –