Claap

Pavillon Populaire : une rétro consacrée à Jean-Philippe Charbonnier

Venez découvrir la nouvelle exposition « JEAN-PHILIPPE CHARBONNIER. RACONTER L’AUTRE ET L’AILLEURS (1944-1983) » au Pavillon Populaire à Montpellier. 

Jean-Philippe Charbonnier est le plus grand oublié de la photographie humaniste française. Une rétrospective composée d’environ deux cents œuvres lui est consacrée au Pavillon Populaire de Montpellier. C’est la première à lui rendre hommage, depuis l’unique exposition organisée par le musée d’Art moderne de la Ville de Paris en 1983 et réalisée à l’époque avec Charbonnier lui-même. 

Jusqu’au 19 avril, le Pavillon Populaire vous invite à la redécouverte d’un des plus grands photographes français du milieu du XXe siècle. Jean-Philippe Charbonnier fut certainement l’artiste le moins connu et représenté de l’École humaniste de Paris, courant photographique auquel ont participé Robert Doisneau, Willy Ronis, Sabine Weiss et Édouard Boubat.


Photographe tout terrain aussi à l’aise chez les mineurs du Nord de la France que dans les coulisses des défilés de Christian Dior, globe-trotteur insatiable, Jean-Philippe Charbonnier se rendit dans les endroits les plus isolés comme dans les plus grandes villes du monde, de l’Alaska à l’île de Sein, de New-York à Kyoto, du désert du Sahara aux supermarchés américains. Partout, son regard rencontre celui des gens qu’il photographie et ce, même au milieu d’une foule.

Esplanade Charles-de-Gaulle, 34000 Montpellier, ouvert du mardi au dimanche de 10h à 13h et de 14h à 18h. Entrée libre.

Julia Thalamy

Julia Thalamy

– PUBLICITÉ –