Claap

Montpellier parmi les villes les moins stressantes au monde

Montpellier, son climat, sa jeunesse, ses places, ses plages, ses musées… on le sait, c’est la ville où il fait fait bon vivre ! Et ce n’est pas ce classement des villes les plus et les moins stressantes, établi par Zipjet, qui dira le contraire. Notre belle ville, Montpellier y est classée 53ème ville la moins stressante, parmi 150 villes autour du monde. 

En haut du tableau, on retrouve : Stuttgart (Allemagne), Luxembourg (Luxembourg), Hanovre (Allemagne), Berne (Suisse) et Munich (Allemagne) qui sont dans le TOP 5 des villes les moins stressantes. A l’opposé, et ce n’est pas très surprenant, Téhéran, Le Caire, Dakar, Lagos, Kaboul et Bagdad sont les villes classées les plus stressantes. 

D’autres villes françaises apparaissent dans ce classement et se situent derrière Montpellier : Paris 78e, Lille 71e, Nantes 63e, Marseille 62e, Toulouse 56e, Lyon 55e. Quant à Strasbourg, la ville nous devance d’une petite place 52e, Nice se rapproche des villes où les gens sont encore moins stressés. Et enfin, c’est Bordeaux qui décroche la place des villes les moins stressantes en France en se classant à la 6e place

Tous les scores de Montpellier 

La capitale héraultaise enregistre un score final de 4,19 (sur 10). En détails : 4,32 pour la densité ; 5,89 pour les espaces verts ; 4,32 pour les transports publics ; 1,06 pour la circulation ; 5,65 pour le sentiment de sécurité ; 2,99 pour les heures d’ensoleillement ; 2,63 pour la pollution de l’air ; 5,17 pour la pollution sonore ; 6,5 pour la pollution lumineuse ; 8,61 pour le chômage ; 4,77 pour la dette par habitant ; 3,27 pour la sécurité sociale ; 2,03 pour le pouvoir d’achat des familles ; 4,56 pour la santé mentale ; 5,05 pour la santé physique ; 3,42 pour l’égalité des sexes et 4,62 pour l’égalité raciale.

Comment ce classement a-t-il été réalisé ?

Zipjet, entreprise de livraison de pressing et de linge à Paris, cherche à réduire le stress de la vie quotidienne. Pour mieux comprendre comment les villes les plus stressantes pourraient s’inspirer des villes les moins stressantes, Zipjet a donc mené une étude pour classer 150 villes du monde de la moins à la plus stressante.  Pour arriver à ce classement, Zipjet a observé les villes dans leur globalité, en se focalisant sur quatre catégories : la ville et son aménagement, la pollution, la situation économique et le bien-être personnel. Ainsi, les facteurs pris en compte sont : la santé mentale globale, le chômage, la dette par habitant, la circulation, les transports en commun, le sentiment de sécurité, la pollution (de l’air, la pollution sonore, la pollution lumineuse), la densité, les heures d’ensoleillement, les espaces verts, le pouvoir d’achat des familles, la santé physique, l’égalité des sexes, l’égalité raciale et la sécurité sociale. Pour chaque catégorie, l’étude attribue un score allant de 1 à 10, 1 étant le score correspondant au moins de stress possible, et 10 étant le maximum. Il faut noter que pour les espaces verts et les heures d’ensoleillement, un score élevé signifie par exemple que la ville n’a que peu de journées ensoleillées et que peu de verdure. Chaque grande catégorie a ensuite une moyenne, et le score final correspond à une moyenne pondérée (qui prend en compte la catégorie ville pour 40%, la pollution pour 10%, la situation économique pour 25% et le bien-être personnel pour 25%). 

– PUBLICITÉ –